Vous venez de vous faire livrer votre trampoline ? Il est maintenant temps de vous pencher sur son installation. Si vous comptez le faire vous-même, il convient de respecter une démarche bien spécifique.

De l’agencement du terrain à l’assemblage de la structure en passant par la pose du filet de sécurité, retrouvez dans cet article toutes les étapes à suivre pour installer convenablement un trampoline.

Quelques informations à savoir au préalable

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de faire un petit rappel de l’importance d’avoir un trampoline solidement installé. En effet, les accidents sur ce genre d’équipement ne sont pas anodins. Des simples égratignures aux fractures, vous n’êtes jamais à l’abri d’une mésaventure lorsque votre trampoline n’est pas installé en bonne et due forme. Une malheureuse pièce oubliée, un pied installé de travers ou éventuellement un boulon mal serré et tout risque de s’effondrer. Pour que l’installation soit sûre, il est donc recommandé de tenir compte de ces paramètres. À ce propos, évitez d’installer le trampoline sous les plaques qui recouvrent les trappes d’installation, telles que les conduits de câbles ou les réseaux techniques. Sachez aussi que la pelouse reste le meilleur endroit pour poser votre trampoline.

Par ailleurs, sachez que l’installation d’un trampoline nécessite un certain niveau de connaissance en bricolage. Tout le monde peut certes réaliser l’opération, cependant il est parfois nécessaire de recourir à un spécialiste pour une sécurité optimale. Si toutefois vous vous en sentez parfaitement capable, ci-après les démarches à suivre.

Étape 1 : Trouver une surface plane et dégagée

Avant d’effectuer la pose du trampoline, la première chose à faire est de trouver un sol bien plat. Veillez également à ce que celui-ci soit dégagé. On entend par là un espace qui ne soit pas gêné par une végétation ou autres installations pouvant augmenter les risques de blessures. La planéité tient un rôle important dans la mesure où elle assure la stabilité du trampoline. S’il le faut, prévoyez un trou d’un ou deux pieds sous la surface de saut pour que la structure soit suffisamment stable. Cependant, il faut faire attention à ne pas dépasser les 20 cm afin de garder une bonne distance entre le sol et le tapis.

Si vous ne souhaitez pas creuser, vous pouvez toujours utiliser des cales. Cette technique n’est cependant pas très recommandée car elle augmente la hauteur du trampoline et peut entrainer des problèmes de stabilité. Si vous souhaitez quand même y recourir, il est déconseillé d’utiliser des cales en bois car la structure peut facilement glisser.

Étape 2 : Monter la structure du trampoline

Le montage de la structure du trampoline est une étape cruciale étant donné que cette partie du trampoline supporte le poids de l’installation, mais aussi de l’utilisateur. Il est donc important de bien l’édifier. Les marques ne proposent pas les mêmes techniques pour l’installation de la base, cependant on retrouve les jonctions en « T » sur bon nombre de modèles. Celles-ci sont pratiques et s’emboitent aisément avec les autres pièces de la structure, ce qui permet une installation facile et un gain de temps considérable. Pour commencer la mise en place de la structure, il faut donc poser les tubes avec les trous vers le sol. Suite à cela, il ne reste plus qu’à écarter les extrémités des pièces en T pour mettre en place les tubes latéraux du trampoline. À noter que cette opération nécessite l’utilisation d’une pince afin de resserrer les pattes.

Étape 3 : Installer la toile de saut

Une fois l’armature en place, place à l’installation de la toile de saut. Cette phase est généralement celle qui dure le plus longtemps en raison du nombre de ressorts pouvant être assez conséquent. En fonction du modèle, vous pourrez avoir à mettre en place jusqu’à 120 ressorts. Il faut être attentif lors de la disposition de ces éléments car il faut répartir équitablement la tension pour éviter de forcer les derniers ressorts. D’ailleurs, si vous pensez que le tapis n’est pas suffisamment horizontal, nous vous conseillons de recommencer. Votre sécurité dépend grandement de la bonne installation de la toile.

Étape 4 : Installer le filet de sécurité

Le filet du trampoline est un des éléments indispensable pour la sécurité et éviter les nombreux risques. Si le modèle est fourni avec un filet de sécurité, il faut absolument l’installer afin de prévenir les chutes hors du trampoline. Pour vous faciliter la tâche, la meilleure manière d’y procéder est d’effectuer l’installation avec le filet abaissé. Les fabricants proposent diverses méthodes pour la fixation du filet, mais en général, vous aurez à raccorder ce dernier avec des poteaux.

Étape 5 : Renforcer le tout avec un kit d’ancrage

Enfin, pour que l’installation du trampoline soit suffisamment stable, il est conseillé d’utiliser un kit d’ancrage. Le recours à ce genre de dispositif est essentiel pour assurer la sécurité de l’utilisateur mais aussi pour garder l’équipement au sol en cas de fortes rafales de vent. Parmi les références les plus appréciées sur le marché, vous pouvez notamment opter pour un kit d’ancrage Ultrasport.

Laisser un commentaire